Histoire de l’abbaye

Rieunette 1952

L'ABBAYE

L’Abbaye Sainte Marie de Rieunette (Aude, diocèse de Carcassonne) a été fondée en 1162. A la fin du XIIème siècle se constitue une congrégation regroupant plusieurs monastères de moniales, dont celui de Rieunette, autour de l’abbaye de Tart (Bourgogne), sous la paternité de l’abbé de Cîteaux. Étant donné l’éloignement géographique entre la Bourgogne et le Languedoc, le droit de paternité vis-à-vis de Rieunette est confié à l’abbé de Sainte Marie de Villelongue.

En 1528 les moniales se sentant menacées par les calvinistes se réfugient à Carcassonne. L’abbaye est incendiée en 1568. En 1648 Cécile de Noé tente de rétablir la communauté à Rieunette et s’oppose alors aux moines de Villelongue qui ont entre-temps vendu l’Abbaye et ses terres à des seigneurs voisins. A sa suite, Élisabeth de Levis s’attache à reconstituer le temporel de l’abbaye mais elle est assassinée le 13 juin 1671. La communauté regagne alors Carcassonne puis en 1761 est transférée à Lombez. Le monastère reste ensuite inoccupé et devient une métairie après la révolution française.

L’histoire aurait pu s’arrêter là …

A suivre.

 

.